Menu

La nuit

Les petits traits, et la nuit

Ça a débuté comme ça. (1)

Première est la nuit … et le désir commun d’explorer l’espace de la nuit.

La Matrice

Chacun avec ses outils y avait fait quelques incursions. Pour autant une communauté d’exploration ne se réduit pas à une juxtaposition d’expériences individuelles complaisamment regroupées pour la circonstance. Il a fallu qu’une pratique commune s’impose à nous pour qu’une porte s’ouvre et entrer enfin de concert dans ce territoire. Une pratique bifrons comme Janus, dieu des commencements et des fins, des choix, des clés et des portes.

Chemin faisant, nous avons exploré les possibilités de cette pratique, mis nos petits traits à l’épreuve d’espaces variés, accumulé les expériences … Il fallait qu’un cycle prît fin et pour cela relier nos pas : en faire un livre, et à travers lui nous relire.

Il étrait une fois (2)

Une fois le livre relié, sa lecture révéla un itinéraire. Celui d’une longue marche d’approche, durant laquelle nous avions entraperçu des fragments de nuit, et qui nous avait ramenés à notre point de départ, avec ce même désir, sur ce même seuil. À ceci près que cette fois, la porte est ouverte, et un sol s’est constitué, permettant d’atteindre ce qui se devine, se dessine et se déploie au-delà.


(1) Voyage au bout de la nuit – Céline

(2) Il étrait une foisŒuvres à quatre mains – Belem Julien et Mathieu Schmitt, éditions Xürübila, avril 2013

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>