Menu

Dans la ville

La ville s’endormait
et j’en oublie le nom.

Jacques Brel

La Veille-ville (détail)

La Veille-ville (détail)

 

 

La Flottaison des villes – L’Observatoire

 

Comment ( 1 )

  1. / ReplyAline Pires
    Merci pour la douce et profonde émotion en découvrant vos oeuvres. Elles sont très belles, et animées par une vie secrète dont les textes qui les accompagnent se font l'écho. A titre personnel, plusieurs choses me touchent particulièrement : l'une, la parenté avec l'univers graphique des livres de Nacer Khemir (je ne sais pas si vous les connaissez), la seconde, l'échange et une certaine forme de fusion entre deux artistes dans ce travail à quatre mains, la troisième, l'humilité et la pudeur de ces "petits traits" qui ondoient subtilement entre abstraction et figuratif dans l'espace entre-deux du rêve. Bravo à vous, je découvrirai avec un très grand plaisir vos explorations futures.

Leave a reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>